Qu'est-ce que Barefoot? Nous interrogeons le spécialiste Juan Daniel Sanchón

Paula Sala

Janvier 21, 2015

La pratique sportive, en général, a augmenté ces derniers temps, mais c'est la course en particulier qui a été bien accueillie par les personnes qui cherchent un style de vie plus sain. Dans cet article, nous voulons clarifier les principaux doutes sur une nouvelle technique de carrière appelée courir pieds nus. Pour ce faire, nous avons le témoignage de Juan Daniel Sanchón Carmona, technicien en chaussures et couloir minimaliste dans cette discipline depuis quatre ans, quand, à cause d'une blessure au genou, il a dû abandonner la course conventionnelle.

Qu'est-ce que la course pieds nus?
Fondamentalement, la course pieds nus consiste à courir sans chaussures ou avec des chaussures minimalistes, c'est-à-dire une chaussure sans amorti. Cela dit, avant que la plupart commencent hallucine, il faut se rappeler que la chaussure est amorti avec nous pour un peu plus de quarante ans ... ici, je laisse tomber (rires).

Pour ceux qui ne le savent pas, que voulez-vous dire, plus précisément, avec des «chaussures minimalistes»?
C'est très simple. Comme son nom l'indique, les chaussures minimalistes sont les chaussures prises à l'expression minimale nécessaire. L'idée est de permettre au pied et au corps de se déplacer de manière plus naturelle afin d'éviter à long terme la douleur et les malformations. Personnellement, je peux dire que beaucoup de personnes souffrent de malformations ou d'atrophies du pied qui auraient pu être évitées si elles ne gardaient pas toujours les pieds fermés.

Donc, cette chaussure minimaliste est la plus bénéfique pour les coureurs?
Si vous le prenez en supposant que notre corps travaille avec la bonne technique, je ne pense pas que je risque absolument de ne pas répondre complètement à cette question.

Nous devons comprendre plusieurs choses, et la première est que la plupart d'entre nous il y a longtemps qui couvrait son pied et surprotégé, qui tend à l'atrophie implique une plus ou moins. La seconde est que la plupart des coureurs populaires ne savent pas comment courir. Tellement clair. Nous sommes bien conscients que, une fois que vous commencez avec le minimalisme, si vous écoutez votre corps et lui donner le temps dont il a besoin de s'adapter, peu à peu, nous allons voir plus et de mieux répondre, et chaque fois que nous faisons Des courses plus longues laissant de côté les douleurs qui sont si normales aujourd'hui chez les coureurs.

J'imagine alors que ce n'est pas assez que je vais dans un magasin de sport spécialisé et que j'achète, par exemple, les Five Fingers et que je cours.
En effet Comme insinué dans la question précédente, si vous décidez soudainement culotte autour Five Fingers et obtenez en cours d'exécution, disons cinq à dix kilomètres, vous finirez probablement avec des jumeaux très chargé et on pourrait presque passer quelques jours sans faire un pas ... et ceci chez une personne habituée à courir ces distances facilement! Ce ne serait pas une bonne idée. Pour être mieux compris, si la technique est correcte, c'est comme si vous gravissiez une pente raide tout le temps. De cette façon, vous comprendrez le fonctionnement de vos jumeaux.

L'idée est de commencer avec le minimalisme ou pieds nus, soit avec Vibram Five Fingers, avec certains Merrell Bare Acces, d'une manière progressive. Cela signifie prendre les choses calmement, en augmentant les distances et les temps progressivement, et en gardant à l'esprit que quand quelque chose ne va pas, la meilleure idée est d'arrêter de continuer à courir le lendemain. Il ne sert à rien d'atteindre une surcharge, à moins que notre intention soit d'enrouler quelques semaines. Je dis cela parce que beaucoup de gens prennent la douleur comme quelque chose à surmonter seulement en les suivant en avant, et nous devons vraiment le voir comme ce qu'il est, un avertissement de notre corps. Disons que notre machine tombe en panne avant de l'utiliser de la mauvaise façon. Soyons conscients de tout ce qui entoure le monde de courir et d'éviter les blessures!

l'auteur

Paula Sala

Podologue

Diplômé en Podologie (UB)

Plus d'information

ajouter le magazine à RSS

Nous utilisons des cookies tiers pour collecter des informations sur vos visites et l'utilisation de notre site Web. Si vous continuez à naviguer sur ce site, nous comprendrons que vous acceptez l'utilisation de ces appareils. Plus d'informations: Politique de cookies

GTranslate