Entraînement simultané pour prévenir les blessures

Marc Gispert

9 mai, 2018

Aujourd'hui nous sommes avec un boom En ce qui concerne la pratique des sports de résistance tels que la course, la natation, le cyclisme, sentiers montagne, triathlon ... Ces activités ont en commun qu'elles se développent en plein air et manifeste comme un moyen de nous échapper de la routine de la vie quotidienne.

Aujourd'hui nous sommes avec un boom En ce qui concerne la pratique des sports de résistance tels que la course, la natation, le cyclisme, sentiers montagne, triathlon ... Ces activités ont en commun qu'elles se développent en plein air et manifeste comme un moyen de nous échapper de la routine de la vie quotidienne.

Pour effectuer correctement et sainement l'une de ces disciplines, il est important de compléter un préparation précédente Pour prévenir les blessures, tant au niveau fonctionnel (articulaire ou musculaire), au niveau psychologique (ennui mental par la répétition de la même routine) et niveau de santé général. Si nous ne le faisons pas, nous entrerons dans un état d'effort excessif, dans lequel nous ne pourrons pas offrir les meilleurs avantages, car nous accumulons une fatigue résiduelle due à un entraînement excessif ou à une formation mal planifiée.

Pour éviter de vous blesser si nous nous entraînons à effectuer une activité de résistance, il est important de garder à l'esprit les points suivants principes de base.

Donner plus d'importance à la fréquence qu'au volume
Pour s'habituer à n'importe quel type d'activité, il est important de donner fréquemment au corps un stimulus répétitif, répété plusieurs fois. Autrement dit, nous évitons de faire beaucoup de kilomètres concentrés seulement en un jour ou quelques jours par semaine. Mieux vaut définir une structure hebdomadaire: 3 ou 4 tous les deux jours, c'est-à-dire l'entraînement de jour et le jour de repos, puis nous ajoutons le kilométrage. À cet égard, nous recommandons de commencer en établissant le volume hebdomadaire par temps. Par exemple: 3 jours par semaine 20 minutes tous les jours. Et à mesure que le processus de formation progresse, le volume augmente, ainsi que l'intensité des sessions, mais ne dépassant pas les minutes 60 par session.

L'aspect clé: l'intensité des sessions
Si nous commençons à pratiquer un sport, nous essaierons de faire des séances à des intensités plus aérobiques ou plus faibles. Et comme nous avons plus d'expérience, nous allons augmenter l'intensité des séances, donner plus de qualité à notre entraînement sans augmenter le volume ou la durée.

Le travail de la force est essentiel
Pour développer une activité de résistance, nous devons garder à l'esprit qu'à chaque pas, au freinage ou au pédalage, nous gaspillons nos muscles et réduisons leur taille. Il est donc important, avant et pendant l'entraînement des activités de résistance, de conditionner tous les groupes musculaires que nous demanderons plus tard dans notre activité. Pour les renforcer et leur donner le volume nécessaire qui nous permet de résister à l'impact répétitif que nous allons les éteindre sans usure excessive et ainsi éviter les blessures possibles. Si vous vous entraînez pour une activité de résistance, il est très important que vous planifiez votre travail de force spécifique avec votre entraîneur. Pensez qu'un bon travail de force, en plus de ne pas vous blesser, vous permettra d'augmenter la performance en même temps que l'efficacité dans la technique de l'activité que vous entraînez ou en compétition.

Si vous voulez garantir que l'activité de la résistance d'une manière saine, en essayant de prévenir les blessures résultant de la faute professionnelle, nous vous recommandons de parler avec vos sports techniques et de planifier un bon travail de conditionnement.
Continuez à vous entrainer avec beaucoup d'énergie mais soyez conscient de ce que vous faites et des répercussions de l'entraînement sur votre corps.

Santé et kilomètres (bravo!), On voit le club!

l'auteur

Marc Gispert

Technicien aquatique Claror Sardenya

Diplômé en Sciences de l'Activité Physique et du Sport, Diplômé en Physiothérapie Sportive et Diplômé en Nutrition et Diététique.

Plus d'information

ajouter le magazine à RSS

Nous utilisons des cookies tiers pour collecter des informations sur vos visites et l'utilisation de notre site Web. Si vous continuez à naviguer sur ce site, nous comprendrons que vous acceptez l'utilisation de ces appareils. Plus d'informations: Politique de cookies

GTranslate